Stratégies

Défendre les droits du travail et le droit à la protection sociale ;

Prévenir et éradiquer la pauvreté et l’exclusion ;

Telle est la mission de WSM au quotidien.

Nos stratégies pour y parvenir?

Nous donnons à toutes et tous les moyens de s’informer, de s’unir et d’agir ensemble pour leurs droits :

1. En coopérant avec des mouvements sociaux

Le changement commence à partir du moment où des personnes se rassemblent et s’organisent pour faire entendre leurs voix. WSM agit avec des mouvements sociaux en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Belgique. Ils rassemblent les gens et les renforcent, afin qu’ils/elles puissent défendre eux-mêmes leurs droits et leur accès à des services essentiels. Ce sont :

  • des syndicats
  • des mutuelles
  • des organismes de microcrédits
  • des organisations de femmes,
  • des organisations de jeunes ou de personnes âgées
  • des coopératives

"Parce que les mouvements sociaux sont le moteur du changement sur le terrain"

Ces organisations sont le moteur du changement sur le terrain. Si nous voulons que celles-ci puissent jouer leur rôle au mieux dans la société, suffisamment fortes pour entrer en dialogue avec les acteurs économiques ou l’Etat, elles ont besoin de renforcer une série de compétences : pouvoir organiser et former leurs groupes de bénéficiaires, développer leur propre expertise, mobiliser leurs membres pour être suffisamment représentatifs, garantir la qualité des services qu’elles offrent à leurs membres, pouvoir entrer en dialogue ou en opposition avec d’autres acteurs… WSM investit dans le renforcement des capacités de mouvements sociaux et de réseaux. A leur demande, nous recherchons au sein de nos réseaux les acteurs les plus adaptés pour répondre à leurs besoins.

2. En les renforçant tout en constituant des réseaux

Plus que jamais, les mouvements sociaux sont liés les uns aux autres à travers le monde, ils livrent les mêmes combats afin d’être entendus et travaillent aux mêmes enjeux : changer, transformer la société vers plus de solidarité et de justice sociale, en une société plus durable et inclusive.

« Dépasser les frontières, rassembler les forces de tous ces mouvements dans des réseaux nationaux, continentaux, internationaux, et ainsi peser dans la balance pour changer le monde. »

Tous les acteurs ont un rôle important à jouer pour réaliser les objectifs de développement durable (ODD): les gouvernements, le secteur privé et les acteurs sociaux. La base sociale solide sur laquelle s’appuient les mouvements sociaux leur donne la légitimité pour appuyer leurs revendications. Rassemblés en différents réseaux, ils sont en meilleure position pour exiger un monde durable où l’humain est placé au centre et les limites de notre planète sont respectées.

En Belgique, WSM fait partie du Mouvement Ouvrier Chrétien. A l’intérieur de ce Mouvement, WSM a développé une solide collaboration avec le syndicat ACV-CSC et la Mutualité Chrétienne. WSM est aussi membre actif de différentes plates-formes et coupoles locales, régionales et/ou nationales, notamment dans le secteur de la coopération belge comme organisation membre du CNCD-11.11.11 & 11.11.11 et d’Acodev &NGOfederatie, ainsi qu’au sein d’achACT-Action Consommateur Travailleur, de la Plateforme Commerce & développement durable, de la Plateforme Masmut, du réseau belge des ressources naturelles (RBRN), etc.  

Nous coordonnons également la plateforme Travail Décent, où l’on développe des stratégies pour promouvoir le travail décent à travers le monde. Y sont représentés les trois syndicats belges, deux organisations mutualistes et trois ONG.

Au niveau international, nous construisons depuis quelques années déjà un réseau thématique autour du droit à la protection sociale. Il est composé d’une centaine d’organisations et de 21 réseaux multi-acteurs, aux quatre coins du monde, qui rassemblent aux niveaux national et continental des syndicats, des mutuelles de santé, des mouvements de femmes, de jeunes... Il est essentiel de construire cela avec différents mouvements sociaux, quelles que soient leurs croyances ou leurs groupes cibles, car l’union fait la force ! Nous y partageons les expertises et développons ensemble des stratégies, formant ainsi un socle important pour contribuer à des politiques nationales, continentales et internationales de protection sociale inclusives. De par ce réseau, nous développons des alliances stratégiques innovantes avec d'autres réseaux internationaux comme l'AIM (Association internationale de la Mutualité), l'ITUC-CSI (Confédération syndicale internationale), le GCSPF (Global Coalition for Social protection floors), RIPESS (Réseau continental de promotion de l'économie sociale solidaire) ,…

3. En exigeant des décideurs politiques et des entreprises que l'humain soit au centre de l'économie.

WSM s’efforce de placer le droit à la protection sociale et le respect des droits du travail en tête des priorités de l’agenda politique, aux niveaux des pays, mais aussi dans des forums continentaux et internationaux.

« Mettre la pression sur les décideurs politiques, économiques et sociaux pour exiger que l’humain soit au centre de l’économie »

Bien qu’un travail digne et une protection sociale soient des droits humains, ils ne sont pas encore acquis partout, loin de là! C’est pourquoi, avec nos organisations partenaires, il est si important de se rassembler en réseaux et d’investir dans des alliances nouvelles et stratégiques, pour faire pression sur les décideurs politiques du monde entier dans le but de faire avancer ces droits. Ensemble, nous renforçons notre expertise sur ces thématiques afin d’alimenter la réflexion des différents acteurs concernés, nous organisons des séminaires thématiques pour partager les expériences et les connaissances, et mettons en avant les stratégies innovatrices de ces partenaires pour la réalisation de ces droits partout dans le monde.

4. En construisant un engagement mondial en faveur du travail décent et de la protection sociale!

Pour construire l’engagement mondial, WSM organise son travail à travers la sensibilisation et la mobilisation auprès du grand public en général, et des membres du Mouvement Ouvrier Chrétien en particulier.

« Dans notre monde interconnecté, nous, citoyen-ne-s du monde, avons un pouvoir… Ne le sous-estimons pas ! »

Ce travail d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire vise à susciter et renforcer la mobilisation citoyenne : sensibiliser aux injustices et aux inégalités mondiales et susciter ainsi des actions individuelles et collectives de citoyen-ne-s consient-e-s des enjeux mondiaux et qui s’en sentent co-responsables.

Cela passe notamment par des campagnes thématiques en Belgique, mais aussi par un travail d’internationalisation. WSM favorise les échanges entre nos mouvements sociaux et nos partenaires tant en Belgique qu’en Afrique, en Asie et en Amérique Latine, dans le but de travailler sur une base commune, de découvrir les réalités des uns et des autres, d’échanger nos bonnes pratiques, de partager des méthodologies de travail, de fédérer des moyens d’action, de s’inspirer les uns les autres, etc.

Par la création d’outils pédagogiques et de sensibilisation, d’animations mobilisatrices, de stratégies de communication et via le développement d’une politique d’information menée à travers nos publications et nos réseaux sociaux, nous tentons de toucher et de convaincre un maximum de personnes des solutions que nous mettons en place et proposons pour lutter contre la pauvreté, les inégalités et l’injustice sociale.

Ensemble, faisons entendre notre voix pour un monde plus juste!

Changeons la donne!

 

Burundi Rwanda Congo (RDC) Cameroun Sénégal Burkina Faso Bénin Togo Guinée Mali Mauritanie Niger Bolivie Pérou Guatemala République Dominicaine Haïti Inde Népal Indonésie Philippines Bangladesh Cambodge Belgique
EN ES FR NL
Nous découvrir S'informer Agir Notre réseau

Event News Newsletter Contact